L’étincelle

Jusqu’à l’année dernière, nous n’avions jamais pensé qu’un tour du monde en famille était réalisable. On entend surtout parler de voyageurs solo, de backpackers qui parcourent le monde. Difficile de se souvenir du moment précis où une petite étincelle est apparue dans notre tête.

Nous avons visité deux fois le Japon, un pays que nous adorons. Et le jour de notre départ, nous nous sommes jurés que la troisième fois que nous irions serait avec nos enfants. Nous avions le goût de voyager avec eux et un beau jour, nous avons cherché sur le web “voyager avec des enfants”. En regardant des blogs et des vidéos de ces familles nomades, nous nous sommes aperçu que plusieurs réalisaient un tour du monde de plusieurs mois voire plusieurs années!

Ca y est! Le rêve s’installe dans nos têtes tranquillement. On s’inscrit alors à une page facebook de familles autour du monde qui nous donne encore plus envie de réaliser ce projet extraordinaire.

Mais après réflexion, on constate que cet intérêt s’est installé subtilement bien avant sans qu’on s’en rend vraiment compte.

Les livres du globe-trotter, animateur de télé et auteur Bruno Blanchet (les quatre tomes de “La frousse autour du monde”) nous ont fait découvrir l’aspect du voyage “moins touristique”. Quoique les aventures que Bruno raconte sont beaucoup plus téméraires que ce que nous sommes prêts à faire, ne reste que notre curiosité était piquée et ça nous a donné le courage de partir vivre ailleurs. On savait que si on ne le faisait pas, nous allions avoir des regrets.

C’est un peu dans la même lignée qu’on s’est dit que si on ne fait pas ce tour du monde avec nos enfants, nous allons le regretter toute notre vie d’avoir raté cette opportunité.

Depuis plus d’un an, on se disait souvent “Ça serait vraiment le fun de faire un tour du monde!”, “On pourrait faire ci et ça, visiter tel pays”, “Les enfants s’amuseraient tellement à cet endroit!”, “Un jour, on va le faire…”.

Et vient le jour où la vraie question fut posée : “Est-ce qu’on le fait vraiment ce voyage ou si ça reste juste un sujet pour nous faire rêver?”

Question qui donne le vertige, car cela implique de prendre enfin une décision sur potentiellement le plus gros projet de notre vie familiale… La réponse, vous vous en doutez maintenant, est qu’on le fait. Et la force de notre couple/notre famille, c’est que quand nous avons une idée sérieuse en tête, on fait tout pour que ça se réalise!

Alors, le plan d’action numéro 1:

  • Commencer à faire la liste des endroits qu’on voudrait visiter (voir ici l’achat d’une map du monde et apposer des collants de deux couleurs différentes pour “endroits à voir absolument” et “endroits qu’on voudrait, mais doit rechercher un peu d’information pour prendre une décision”.)

Une fois la première ébauche en place, plan d’action numéro 2: mais quand est-ce qu’on le fait?

Cette date là change constamment, car plusieurs choses viennent en ligne de compte: travail, école, fatigue, épuisement, peur, budget, etc.

Pour l’instant, nous envisageons notre départ à l’été 2019!!! 🙂

Si vous avez ce rêve de partir découvrir le monde, suivez votre instinct. C’est tout à fait normal d’avoir peur, d’avoir un million de questions, de ne pas savoir si on prend la bonne décision pour nos enfants et/ou pour nous.

Foncez, écoutez votre coeur, réaliser vos rêves vous aussi!

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *